Actualité

brafco

Le porte-parole du Commissaire européen à la Concurrence a fait savoir que la Commission européenne entendait surveiller les hausses des prix des produits pétroliers dans plusieurs pays européens. Elle soupçonne en effet certaines compagnies de se concerter pour augmenter leurs prix en même temps. Cette communication a été faite alors que le porte-parole du Commissaire à la concurrence s’exprimait à propos des hausses des prix des produits pétroliers en Autriche, en Espagne et en Italie.

brafco

Les pays-membres de l’OPEP se sont réunis ce 27 mars pour décider de la suite à donner au programme de réduction de l’offre en vigueur depuis avril 1999. Ils ont décidé – sans l’Iran et l’Irak - d’augmenter leur production de 6,3 %, ce qui correspond à un total de 1,45 million de baril par jour. Suite à cette annonce, les cours du baril de Brent (pétrole de référence de la mer du Nord) ont chuté sous la barre des 25 dollars (24,70 dollars mercredi). Les spécialistes estiment toutefois que les prix des produits pétroliers ne devraient pas baisser davantage dans l’immédiat. Les prix à la pompe ne devraient donc pas chuter de manière spectaculaire. Pour le mazout de chauffage, par contre, on s’attend à ce que la sortie de l’hiver favorise une diminution des cours.