Actualité

brafco

15 distributeurs wallons sont soulagés: ils vont pouvoir sereinement espérer être remboursés des m³ de diesel et mazout volés par ce voleur à la Nissan 4X4 et son Van avec deux cubis de 1000 L. La Fédération a permis à ces 15 revendeurs de se faire assister collectivement au niveau juridique, et à la lecture du jugement, le jeu en valait la chandelle. (lire plus bas dans l'article)

brafco

En tant qu’entrepreneur dans le commerce ou la distribution des combustibles, carburants et/ou lubrifiants, vous avez reçu une invitation à participer à un des road show qui se tiendront dans différents endroits et organisés à bord d’un bateau. 

brafco

Depuis lundi matin plusieurs automobilistes qui ont utilisé un terminal de paiement extérieur pour faire le plein éprouvent des problèmes avec leur carte bancaire.

Un problème technique au sein de l'Atos Wordline est à l'origine de ces problèmes.

brafco

Atcomex, le constructeurs de citernes de Gullegem, s'est placée en situation de faillite. La société avait été placée en sursis provisoire le 27 novembre dernier, mais, selon De Tijd, manquait des liquidités nécessaires pour poursuivre ses activités. Atcomex employait encore 66 personnes en 2012, mais sa situation financière s'était brusquement dégradée depuis 2010, la prolongation de son dernier exercice comptable n'étant qu'un artifice qui s'était soldé par une perte importante.

brafco

Theo Gijsen a accepté le défi d’assumer la présidence de la Fédération Nationale des Grossistes Belges en Charbons. Il succède ainsi à Romain Verbrugge, décédé dans le courant du mois d’août de l’année passée. Opérateur charbonnier indépendant, Theo Gijsen est bien connu parmi les professionnels de notre secteur pour être également le président de l’Union professionnelle anversoise V.K.P.A.-SYBRA qui regroupe non seulement des détaillants en charbon mais aussi des grossistes et des importateurs.

brafco

C’est du moins ce que la société a annoncé à ses revendeurs, dans une lettre datée du 8 mars dernier. D’après BP, les activités ‘combustibles’ de BP Trading peuvent avoir une valeur plus importante pour une entreprise qui vise d’autres objectifs stratégiques que BP. Selon un accord de principe, les activités ‘combustibles’ de BP Trading seraient vendues à la s.a. Orion Petroleum. L’accord de principe prévoit une distinction entre la vente directe et la vente indirecte de BP Trading. Les clients directs, les fournisseurs et les autres relations d’affaires seraient transférées à Orion Petroleum, tandis que pour tout ce qui concerne le réseau indirect des revendeurs, des négociations sont actuellement en cours avec une troisième partie. Esso Belgium serait directement impliquée dans ces négociations.